L’Italie, géographiquement, c’est une bande de terre entre la mer Méditerranée et l’Adriatique. Membre fondatrice de l’Union Européenne et de la zone euro, elle est pourtant un état relativement jeune (1861) et une République seulement depuis peu après la fin de la seconde guerre mondiale et l’abolition de la monarchie italienne (1946). Bien qu’apparemment unifiée, la botte est cependant bien différente selon les régions. Du nord au sud, l’invariable est pourtant que les accents se montrent aussi forts que les caractères.

L’Italie en bref :

  • Population : 60 millions
  • Superficie : 301’000 km2
  • Densité : 201 hab/ km2
  • Langue : italien
  • Monnaie : €
  • Indicatif : +39
  • Fuseau horaire : UTC+1 (Été : UTC+2)
  • Capitale : Rome

La cuisine italienne, l’une des plus riches du monde

Pâtes, pizza, polenta, panettone, fromages, poissons, vins… La liste est tellement longue qu’on pourrait remplir un blog entier de spécialités italiennes. Pour les gourmands, l’Italie est en effet une sorte de paradis sur Terre. Et, vous l’aurez compris, à Café & Instantanés, on est un peu obsédés par la bouffe (enfin, surtout une moitié mais on a promis qu’on ne donnerait pas de nom).

Chaque région a ses spécialités, même s’il est tout à fait possible (mais peu recommandable) de manger une pizza napoletana à Venise en écoutant O Sole Moi. On pourrait expliquer de long en large pourquoi la cuisine Italienne est exceptionnelle. On pourrait aussi ouvrir de grands débats pour savoir qui des Pouilles ou de la Toscane a le meilleur vin. On va juste vous laisser vous faire votre propre idée avec ce que vous savez déjà : ricotta, mozzarella di bufala, noisettes du piémont, risotto, pecorino, agnolotti, jambon de Parme, vinaigre balsamique, orecchiette, pesto alla genovese… Encore des doutes ?

L’Italie, bâtisseuse de l’Europe

Si la cuisine est l’un des premiers éléments auxquels on pense venant de l’Italie, son héritage général, et celui de l’Empire romain en particulier est pourtant immense. À commencer par la langue : l’essentiel du vocabulaire pour nos amis francophones mais tant également pour les germanophones, même si la mesure est moindre. Une grande partie du réseau autoroutier européen, les fondements de la bureaucratie (on ne les remercie pas), du droit, de grands concepts architecturaux sont autant d’éléments dont nous avons hérités de l’Empire romain. Et bien sûr autant de bonnes raisons d’aller voir sur place ce qu’il reste de cette époque !

Un héritage culturel et artistique dont seule l’Italie a le secret

L’Italie c’est également une succession ininterrompue d’artistes de renom dont de nombreuses œuvres sont toujours visibles et étudiées de nos jours. La peinture italienne, bien sûr, est d’une richesse folle, avec son âge d’or lors de la Renaissance. Elle compte ainsi Léonard de Vinci, le Titien, Michel Ange, Raphaël, le Tintoret ou le Caravage dans ses rangs. La musique n’est pas en reste avec Monteverdi, Bellini, Verdi ou plus récemment Ennio Morricone. Et c’est compter sans les hommes de lettres, de Dante à Machiavel en passant par Pétrarque ou les contemporains Primo Levi et Umberto Eco. Le siècle dernier a enfin vu l’essor du cinéma italien, véritable genre en soi avec des papes du septième art tels que Fellini, Sergio Leone, Pasolini, Visconti ou Rossellini.

Quoi voir en Italie ?

Choisir ou être exhaustif serait trop long ici, nous reviendrons en détail sur certaines régions dans nos articles à venir. En attendant, voici de quoi vous ouvrir l’appétit :

Rome : le Colisée, le Vatican, le Capitole, la Chapelle Sixtine
Venise : ses canaux, son carnaval, la biennale (art contemporain et architecture), la Mostra, la place Saint Marc
Florence : l’héritage de la Renaissance, la cathédrale de Florence
Milan : le Dôme, La Cène de Léonard de Vinci, ses créations de haute couture
Naples : Pompéi, le Palais Royal, la pizza napolitaine, le Vésuve, la solfatare
Pise : son ambiance universitaire, la Tour de Pise (avant qu’il ne soit trop tard), le baptistère
Sicile : l’Etna, Palerme, le détroit de Messine
Vérone : son amphithéâtre, son opéra, partir sur les traces de Roméo et Juliette

L’Italie, c’est donc bien plus que ses pizzas au feu de bois ou ses inlassables versions de Bella Ciao. Et sur ce point‐là, allemands comme français, si vous avez survécu à 2018, vous savez à quel point cela peut mal tourner (non, on ne vous fera pas l’affront de mettre des liens, on vous respecte trop pour ça). Si le cœur vous en dit, partez‐donc vous‐même à la découverte de ce pays à la culture si riche.

En attendant, on vous emmène avec nous à Venise !

Venise, entre paysages de carte postale et tourisme de masse

Venise - Grand Canal de nuit

Bien sûr, Venise est resplendissante. Ses ponts, ses canaux, le soleil qui descend dans ses petites rues par une après‐midi d’hiver et la baigne d’une lumière magique. La brume qui enrobe la ville, surtout chaque début et fin de journée, et lui donne cet air quasi fantomatique la nuit tombée.…